Préparer son aventure,  PVT Chili

PVT au Chili : faire ses papiers en une matinée à Viña del Mar

Après nos quelques jours à Santiago, nous avons décidé de partir vers la côte pacifique (alléluia, 10 degrés de moins !) pour faire les papiers obligatoires lorsque vous arrivez en PVT au Chili. En effet, après votre passage par la PDI à l’aéroport, vous aurez 30 jours pour faire enregistrer votre visa dans une PDI et demander votre cédula (carte d’identité) chilienne.

Nous avons lu beaucoup de témoignagnes au sujet de ces formalités, beaucoup de gens les font directement sur Santiago à l’arrivée et certains décrivent des heures d’attente (plus de 9h parfois) et la nécessité de revenir sur plusieurs matinées, car ces services admnistratifs ne sont ouverts que de 8h à 14h. Dans la capitale, depuis peu, un système de rendez-vous en ligne a été mis en place mais dans les périodes d’affluence comme en été, il est difficile de respecter le délai des 30 jours imposé car très compliqué d’obtenir un rdv à temps.

Mais il est possible de faire ces papiers dans d’autres villes comme Valparaiso ou sa petite soeur Viña del Mar et c’est ce que nous vous racontons aujourd’hui car, OUI, il est possible de TOUT faire en une matinée. Le rêve, non ?

En plus vous pourrez vous promener face à cette vue pour fêter votre première victoire sur l’administration chilienne. Elle est pas belle la vie ?

Étape 1 : la PDI (Policía de Investigaciones de Chile)


Alors qu’on se le dise tout de suite, il va falloir vous lever tôt. Très tôt. Mais ça vaut le coup !

A Viña aussi, la PDI, située dans le quartier Miraflores, ouvre ses portes à 8h. A 7h45, un employé sort et vient disitribuer des numéros de passage (comme à la boucherie). Ils en donnent 50 par jour, rarement plus. La première fois, en bons touristes que nous sommes, nous sommes arrivés la bouche en coeur à 10h30 devant le bâtiment. Bien sur, plus aucun numéro n’était disponible et on nous a dit de revenir le lendemain, dès 6h ! Ce que nous avons fait. A 6h donc, nous étions les n°8 et 9 dans la queue, les premiers étant là depuis 5h du matin pour attendre.

Attention aux horaires de bus ! Certaines lignes ne fonctionnent pas aussi tôt malgré ce que disent Google Maps et Moovit. Vous pouvez opter pour un taxi collectif ou un trajet à pieds si votre ligne n’est pas encore ouverte. Nous, nous avons été chanceux un bus nous a pris gratuitement et nous a déposé pas trop loin en nous indiquant bien le chemin. Ils sont adorables ces chiliens !

A 7h45 donc, on nous demande nos passeports et nous optenons ces fameux numéros. A 8h, nous rentrons pour attendre à l’intérieur et observons déjà les premiers refus (« Comment ça il n’y a plus de place ? Vous ouvrez à 8H, il est 8h02 et vous n’avez plus de numéros ? » « Oui Madame, revenez à 6h demain »)
Cependant il est quand même possible de rester jusqu’à 14h si vous le souhaitez. Si les 50 numéros donnés sont passés, vous serez pris en charge sinon vous aurez perdu votre temps et devrez revenir le lendemain.

Nous sommes donc 8 et 9 mais pourtant nous attendons environ 45 minutes de plus, les personnes ayant des enfants passants en priorité.
8H45, on nous appelle enfin ! Une fois dans le bureau, il faut juste montrer son passeport et répondre à quelques questions du type : que venez vous faire au Chili, comment fonctionne votre visa, quelle est votre profession, quelle est votre adresse (en donner une à Viña, même celle d’un hostel, cela fonctionne), quel est votre numéro de téléphone chilien…?
Le policier est très sympathique, blague avec nous et nous donne des conseils pour trouver du travail dans nos domaines respectifs.
Cette formalité coûte 800 CLP et vous repartez avec une copie de votre certificado de registro, indispensable pour la suite du parcours.

Attention aussi à la lisibilité de la date du tampon d’entrée apposé sur votre passeport à l’aéroport ! La PDI par laquelle vous passez à la sortie de l’avion voit beaucoup de monde et ils font ça vite. Si la date que vous donnez à la PDI et celle de votre passeport ne correspondent pas, cela peut vous poser problème pour la suite. C’était le cas de Pierre : nous avons atteris à Santiago le 23 et le tampon indiquait le 2 janvier. Nous avons expliqué la situation et le policier a fait un certificado de viajes où il atteste que Pierre est bien là depuis le 23. Ce document coûte également 800 CLP.

Il est 9h30, nous sortons de la PDI direction …


Étape 2 : le Registro Civil pour votre cédula chilienne


L’avantage d’être arrivé tôt à la PDI, c’est que nous avons bel et bien pu tout faire dans la même matinée.

Pour demander votre cedula de identidad para extranjeros (carte d’identité pour étrangers) il vous faudra :

  • Photocopie des pages 2 et 3 de votre passeport
  • Photocopie de votre visa et du tampon d’entrée et photocopie du certificado de viajes si le tampon a été mal fait comme évoqué plus haut
  • Photocopie du papier de la PDI obtenu plus tôt
  • Formulaire de première demande à remplir au guichet d’informations à l’entrée du registro civil

Vous pourrez faire toutes ces copies directement à l’entrée du registro civil pour quelques pesos.

Faites bien attention à ce que toutes les informations soient correctes sur tous vos papiers.

Une fois tous ces documents avec vous, dirigez vous vers le distributeur de tickets et prenez un « cedula de extranjeros » puis « primera solicitud » (première demande) et patientez. Nous sommes passés au bout de 10 minutes. La personne en charge a verifié nos documents, a repris nos coordonnées (adresse à Viña, mail et téléphone), une photo puis nos empreintes digitales et c’était fini. Cette démarche vaut 4270 CLP.

Vous serez ensuite invités à revenir à une certaine date pour récupérer la cedula dans le bureau de registro civil de votre choix. Vous pouvez suivre l’avancée de votre cedula ici ou vous serez contactés par mail lorsqu’elle sera prête. Les notres étaient terminées le 21 soit 22 jours après notre demande.

Durant ces formalités, nous logions au Pepe Hostel que nous vous recommandons ! L’équipe est très cool, les chambres sont propres et pas excessives (aux environs de 30€ la nuit) et le petit déjeuner est inclus. Le staff pourra même faire une lessive pour vous ou garder vos bagages dans un bureau fermé à clé si besoin.
D’ailleurs si vous le souhaitez, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 10% pour une réservation sur Booking.com en passant par mon lien de parrainage ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *