Chili,  Partir à l'aventure,  Workaway

15 jours en Workaway dans un Bed&Breakfast à Valparaíso

Une fois nos formalités administratives accomplies et en attendant de trouver notre van, nous avons recherché un Workaway pour économiser le logement en travaillant quelques heures par jour. Nous épluchions les annonces et pour une première recherche, dans les environs de Valpo (le petit nom de Valparaiso) et Santiago, nous n’avons pas eu beaucoup de retours. Certainement car nous sommes en été et que la plupart des jobs proposés sont dans des hostels qui sont pleins à cette période. Nous avons finalement trouvé notre bonheur via le groupe Facebook « Backpackeuses en Amérique Latine » qui rassemble des filles du monde entier voyageant sur le continent. L’annonce était publiée par un couple de français (coucou Mélodie et Clément !) qui partaient le 31 janvier et laissaient donc leur place jusqu’au 11 février où un autre couple était déjà programmé. Nous avons rapidement sauté sur l’occasion ! Quelques messages plus tard le rendez-vous était pris pour le soir même, afin de partager un repas avec eux et les propériétaires du Bed&Breakfast en question.

Petit tour d’horizon de notre décor pendant les deux semaines suivantes

Notre expérience en Workaway


Le travail était simple : il fallait préparer les petits déjeuners pour les clients, les servir et les débarasser, s’occuper du jardin et des terrasses et aider les femmes de chambre si besoin à nettoyer les salles de bains et faire les lits. Nous travaillions généralement de 9h à 13h et le petit déjeuner était inclus. Toutes nos aprés-midis étaient libres avec deux jours de repos par semaine ce qui nous laissait le temps de profiter du jardin, de la ville et ses alentours.

Les propriétaires, Rocío et Nico, sont des gens charmants, la soixantaine, lui architecte et elle professeur d’anglais à l’université. L’auberge compte 7 chambres doubles et un appartement prévu pour 4 personnes. L’ambiance est très familiale : deux des chambres sont d’ailleurs occupées par le neveu et la soeur de Rocío. Nous étions logés au dernier étage, dans une chambre mansardée mais assez spatieuse. Notre petit grenier d’Harry Potter version deluxe !

Ce travail nous a permis de rencontrer des gens venus de toute l’Amérique Latine notamment du Chili, d’Argentine et du Brésil qui étaient de passage à Valparaiso. Tous ont pris le temps de nous parler de leur pays, leur travail, leurs habitudes. Les argentins ont tenu à me faire découvrir le mate, cette boisson forte qui ressemble à un thé et qui se partage dans le même verre entre amis ou en famille. Tout un rituel ! La plupart étaient curieux de nous voir ici et encore plus curieux de connaitre notre programme de voyage surtout avec cette histoire de van qui les intriguent beaucoup ! Nous nous sommes aussi beaucoup amusés des différences d’accents et de vocabulaire entre tous ces pays qui parlent un espagnol très variable.

Nous avons beaucoup apprécié cette expérience basée sur le partage sans abus car certaines annonces sont clairement un boulot à temps plein déguisé. Rocío et Nico ont toujours été disponibles pour nous aider et nous ont même gardé jusqu’au 15 février, pour nous arranger. En échange nous avons formé les nouveaux et nous avons même pu profiter d’une des chambres de l’auberge puisque nous laissions notre place aux autres.

Pour avoir un autre aperçu de ce joli Bed&Breakfast vous pouvez aussi cliquer ici.


Nos découvertes sur Valparaíso et ses alentours


Ce Workaway a aussi été la parfaite opportunité pour découvrir Valparaiso. Si beaucoup nous ont parlé de sécurité et de faire attention à nos bijoux/sacs/téléphones dans la rue, nous n’avons jamais eu de problème.

Pour nous déplacer, nous utilisions les colectivos (taxis qui suivent les lignes de bus) ou les micros (bus locaux). En général, on payait entre 460 et 700 CLP (entre 0.60 cts et 1€) par personne, par trajet.

Nous avions hâte de découvrir les nombreuses fresques de Street Art présentes partout dans la ville. Nous avons donc commencé notre exploration par le centre ville, de la place Victoria à la place Soltamayor, toujours très animées par de petits marchés ou des spectacles de rue. Puis les très touristiques cerros Concepción et Alegre. Ces quartiers sont vite devenus mes favoris, nous y sommes retournés plusieurs fois pour boire un verre, manger au restaurant ou simplement se balader et chaque fois nous découvrions des oeuvres différentes. Un vrai paradis pour les photographes !

Nous avons également découverts les dunes de Cóncón où nous nous sommes essayés au sand boarding, l’équivalent du snowboard sur sable. Une expérience incroyable avec une vue imprenable sur l’océan. Nous avons fini couverts de sable de la tête aux pieds (en passant par les dents) mais ravis !

Un bus « micro » va directement de Valpo à Cóncón. Les planches de sandboard se louent sur place, pour 1500 CLP de l’heure (2€).

Nous avons aussi eu l’opportunité d’assister le 10 février au Cerro Abajo by Redbull, une compétition de vélos dans la ville assez spectaculaire car les participants descendent un des cerros à fond en passant par des escaliers, une maison et plusieurs modules de saut. L’ambiance est très festive, comme lors d’une épreuve du FISE à Montpellier, les contrôles pénibles en moins. En effet, ici tout le monde se déplace librement et notamment les dizaines de marchants ambulants qui vous vendent des boissons, des crêpes, des tee shirts, etc à tous les coins de rue.

Enfin, nous sommes allés visiter le musée d’histoire naturelle pour nous renseigner sur les animaux susceptibles de croiser notre route pendant notre voyage. Ce musée est gratuit et très bien fait, sur deux étages avec des salles interactives qui recréent vraiment les espaces propres à chaque catégorie d’espèces (aquatiques, nocturnes, de la forêt etc). Bonus : le restaurant du musée est très abordable malgré son apparence très raffinée et pour 5200 CLP (environ 7€) chacun nous avons eu un menu complet avec boisson, amuses bouches, entrée, plat et dessert.

Une autre adresse coup de coeur découverte grâce au Routard : le Color Cafe où les murs sont recouverts des mots laissés par les clients à chaque passage. En plein coeur du cerro Concepción, nous vous recommandons la tarte aux noix accompagnée d’un des nombreux thés à la carte.

Pour plus d’idées d’activités, de restaurants, de bars ou de concerts, vous pouvez télécharger l’application mobile VLPO qui est très complète.


Nous avons également fait une interview pour le blog de Faim de Voyages où nous racontons avec encore plus de détails notre expérience, si vous souhaitez la lire c’est par ici.

4 commentaires

  • Herenguel

    Encore une fois une description parfaite des conditions de votre voyage, des bons plans, de très belles photos et cette vidéo qui pendant une minute vous transporte.
    Merci pour ce bout de voyage et ces conseils.
    On irait bien rendre visite à Rocio et Rico !
    Bonne continuation.
    Caroline

    • Julie

      Merci ! Je suis heureuse de lire que tu passes un bon moment à la lecture de mes articles.
      Si j’arrive à te faire voyager depuis ton canapé alors le pari est gagné !
      Mille bisous ❤️

  • Tautil Sylvie

    Julie, ton blog est tout simplement bluffant! Tu nous emmènes dans ton voyage d’une manière très vivante, il ne manque que les odeurs suaves des fleurs exotiques pour qu’on y soit réellement. Ça me donne terriblement envie de repartir, juste pour faire un blog, moi qui en suis restée au carnet de voyage! Maintenant, ne nous laisse pas trop longtemps sur notre faim et dis-nous comment Pierre se débrouille-t-il en espagnol et où en est l’idée du van?

    • Julie

      Merci mille fois Sylvie ! Je suis très heureuse d’arriver à vous emmener un peu avec nous.
      Et je serai ravie de parcourir tes carnets !
      On espère que tout va pour le mieux de votre côté. Je raconterai tout par ici mais nous avons trouvé et acheté notre van ça y’est ! Il ne reste que le permis de conduire à passer et nous en aurons fini avec les papiers. Pierre se débrouille de mieux en mieux et vous embrasse fort.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *